Plan de continuation Rachat d'Entreprise par les Salariés
 



 
A propos de nous
Mot du présidentStatuts / Journal OfficielPartenaires
Nos réferences
 
Plan de continuation / R.E.S.
 
Nos prestations
 
Actualités
 
 
 
 


Accueil


Sauvetage organisé d'une petite entreprise
à fort potentiel de croissance

Air Qualité est une entreprise qui a été créée en 1998 par un chômeur. Le projet et le dirigeant paraissant prometteurs, grâce à l’association Love Money et au CIIB, soixante quinze épargnants ont souscrit à la constitution du capital d’Air qualité S.A pour un montant total de 500 000 francs (76 000 euros) avec pour objectif d’inscrire Air Qualité sur le Marché Libre, dès que possible, lorsqu'elle atteindrait 1 M€ de chiffre d’affaires...

Cette opération a été une première en France dans le domaine du financement de la création d'entreprise : orienter l'actionnariat de proximité pour créer une entreprise, associer une démarche d’économie solidaire avec des techniques d’ingénierie boursière.

Dernière opération
SOS Dépôt de bilan

Depuis sa création, 178 personnes, bénéficiant ou non de réductions fiscales ont souscrit des actions Air Qualité (au prix unitaire de 15 € jusqu’en 2004, puis au prix unitaire de 5 € de 2004 à 2015).

Le capital d’Air qualité est ainsi passé de 76 000 € à la création, à 240 000 € en 2002, puis à 375 000 € en 2004.

Au 10 mars 2015, le capital d’Air Qualité est de 519 525 €.

 

Le chiffre d’affaires d’Air qualité, partie de zéro en 1998, a rapidement atteint 1 million d’euros en 2002.
Mais, suite à plusieurs erreurs de gestion, le chiffre d’affaires est retombé à 150 000 € et les difficultés se sont accélérées jusqu’en 2006. C’est alors que le dirigeant fondateur, devant 400 000 € de pertes accumulées, décidait d’arrêter l’entreprise.

 

Si rien n'avait été fait, c’était la liquidation judiciaire assurée pour Air Qualité

 

L’association Love Money et CIIB, ne pouvant se résigner d’abandonner les actionnaires minoritaires d’Air Qualité, qui allaient tout perdre si rien n'était fait, décident de chercher parmi les adhérents une personne qui accepterait de reprendre la gestion pour tenter de sauver la société... Aucun adhérent n’acceptant de conduire bénévolement l’entreprise le temps de se redresser, c’est le président de l’association qui, en 2007, accepte de prendre provisoirement, la direction d’Air Qualité. Il constitue un conseil d’administration pour gérer Air Qualité. Ce conseil d’administration est composé d’actionnaires mais aussi d’adhérents de l’association. C’est ainsi que le nouveau conseil d’administration d’Air Qualité va suivre la gestion et prendre une série de décisions :

Première décision :
Pour amortir 250 000 € de pertes, une réduction du capital pour le ramener de 375 000 € à 125 000 € par réduction de la valeur nominale des actions qui est passée de 15 € à 5 €. Le nombre d’action ainsi que le pourecentage de chaque actionnaire restant ainsi inchangé.

Deuxième décision :
Relancer l’activité de nettoyage et de maintenance des réseaux de climatisation pour améliorer la qualité de l’air intérieur (activité d'origine de la société). Redémarrer le nettoyage des hottes de cuisine de restaurant et des VMC qui avait été abandonné au profit des travaux de nettoyage de vitres en très grande hauteur.

Troisième décision :
Lancer une nouvelle augmentation de capital de 125 000 €.

Quatrième décision :
L’activité des travaux en accès difficile en 2010 continue à baisser, les techniciens en hauteur ne connaissant pas les travaux d’installations et maintenance de hotte et de VMC et de système aéraulique sont inactifs à 75 %. Il va falloir les licencier et les remplacer. La perte au bilan en 2010 est de 101 000 €. Il est donc décidé l’embauche de techniciens compétents dans l’installation des hottes et des VMC. Ce n’est pas chose facile de trouver les compétences alors que l’entreprise ne mobilise ni clients ni chiffre d’affaires, pour cette activité. Il s’agit investir et embaucher tel que le ferait une start-up ! Ces embauches constituent des investissements qui, sans contrepartie d’activité immédiate généreront, naturellement, pertes au bilan suivant qui seront de 72 000 € en 2011 et 123 000 € en 2012.


Malgré la recherche permanente, toujours pas de candidat pour remplacer le président d’Air qualité.
Les actionnaires suivent néanmoins les augmentations de capital, qui est porté de 125 000 € à 271 000 €, et comprennent qu’Air Qualité réalise des investissements dans un secteur prometteur et conformément à l’esprit solidaire du départ. Mais également avec l’objectif de l’introduction en bourse afin de rester indépendante et accélérer son développement

 

La qualité de l’air intérieur où de nombreuses lois imposent désormais aux Français d’en contrôler et maintenir la qualité que ce soit dans les lieux publics ou privés.
En 2013, une perte de 20 000 € est enregistrée mais le chiffre d’affaires parti de zéro est de 300 000 €.
Les actionnaires ainsi que des nouveaux investisseurs souscrivent faisant passer le capital d’Air Qualité de 271 000 € à 437 025 €.


Tous concours financiers supprimés : ouverture d'une procédure collective

 

Suite aux pertes répétées, alors que celle-ci sont couvertes par des augmentations de capital, et des fonds propres qui restent toujours positifs, la banque supprime le découvert, le factor supprime les escomptes et les fournisseurs suppriment les crédits fournisseurs. Soit un total de 240 000 € moyen de paiement supprimé ramenés à zéro.
Par absence de facilité de trésorerie, Air Qualité ne peut alors pas payer 37 000 € d’URSSAF qui refuse tout délai de paiement et met le 17 février 2014 Air Qualité en redressement judiciaire.


Innovation et ingénierie financière et boursière
pour obtenir le plan de continuation

 

Air qualité après avoir annoncé aux actionnaires son redressement judiciaire lance une nouvelle augmentation de capital de 437 025 € pour doubler le capital avec, en prime pour compenser le risque du Redressement Judiciaire, une innovation de CIIB. Pour chaque action souscrite il a été prévu d’attribuer gratuitement un bon de souscription permettant de souscrire d’ici 5 ans une action au même prix. Ce bon étant négociable. C’est ainsi que la veille de la comparution au Tribunal de commerce, 82 000 € de nouvelles souscriptions s’ajoutent au capital, ce qui porte celui-ci à 519 525 €.

Au 30 juin 2014, malgré les difficultés dues au redressement judiciaire le chiffre d’affaires atteint 369 000 € contre 292 000 € l’année précédente (soit + 37 %).

 

DEUX MOYENS POUR DEVENIR ACTIONNAIRE :


Air Qualité sort du redressement judiciaire

 

Air Qualité est sortie du redressement judiciaire, le 18 février 2015, avec un plan de remboursement de l’ensemble des dettes sur 5 ans.
Les remboursements seront : 1ère année 14 616 € ; 2ème année 29 232 € ; 3ème année 43 849 € ; 4ème année 73 082 € et 5ème année 116 931 €.

L’entreprise est sauvée, reste maintenant à trouver ses nouveaux dirigeants qui lui donneront l’ambition et la dimension qu’elle mérite pour lui permette d’entrer en bourse au Marché Libre, tel qu’il était prévu en 1998, car le marché est bien plus énorme qu’il n’avait été envisagé.
Au 10 mars 2010, Dominique CANY qui était secrétaire depuis deux ans dans la société à accepté d’être Présidente. Le capital d’AIR Qualité est de 519 525 € et les fonds propres sont de 16 000 €.
Une augmentation de capital de 355 025 € était en cours jusqu’au 30 juin 2015.